Aimée du Roi : Mémoires de madame de Montespan PDF, EPUB

Le croquis est de bon goût, votre sujet d’auteur élégant.


ISBN: 2266124218.

Nom des pages: 240.

Télécharger Aimée du Roi : Mémoires de madame de Montespan gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Celle que l’on surnomma « la vraie reine » n’a conquis les faveurs du plus grand des rois de France qu’au prix de durs renoncements et d’âpres désillusions. Née Françoise de Rochechouart, épouse malheureuse d’un marquis licencieux, madame de Montespan délaissera ses vingt-cinq amants pour devenir la favorite de Louis XIV à qui elle donnera sept enfants. À la Cour, le destin de cette femme hors du commun croise ceux des plus illustres noms du royaume. Et c’est une lutte de tous les instants qu’elle doit mener contre ses rivales, mademoiselle de La Vallière et surtout madame de Maintenon, afin de conserver les bienveillances du Roi Soleil. Son influence sur le monarque lui vaudra d’endurer toutes les perfidies, jusqu’à celle d’être accusée dans l’affaire des Poisons. Ses mémoires « apocryphes », ici restitués dans la plus belle langue du XVIIe, dressent le portrait d’une femme éclairée témoin privilégié du grand siècle.

Les jésuites de France étaient au nombre de 3500; ils comptaient 150 établissements en France, dont 85 collèges, considérés comme les meilleurs de France; leurs diplômés comprenaient Voltaire et Diderot. Beau et robuste Henri Vidal (1919-1959) était un homme de tête français très populaire qui a joué à la fois des héros et des talons face à des beautés incroyables, y compris sa femme, Michele Morgan. L’imprudente dame d’honneur reçut la permission de quitter son service.

Sur scène, elle était membre de la compagnie de théâtre de Jean Meyer à Lyon, apparaissant dans des pièces de Jean Giraudoux, James Joyce, Racine; et Balzac. Dans ces œuvres de fiction, il est présenté avec un nez trop large; les portraits suggèrent qu’il avait un grand nez, mais pas aussi grand que décrit dans la pièce d’Edmond Rostand et les travaux subséquents à son sujet. Mais quant à quoi que ce soit de plus – comme pour tout véritable échange de sympathies, tout véritable sentiment d’amitié, de respect. Titre original: La dernière fête de vacances: Henry Cass.