Castoriadis PDF, EPUB

La récente série Channel 4 « La vie secrète des bâtiments » n’est qu’un exemple populaire de la façon dont les questions d’idéologie, de sens social et d’architecture sont aujourd’hui liées.


ISBN: 2354570864.

Nom des pages: 105.

Télécharger Castoriadis gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

La philosophie se définit généralement comme projet de dévoilement du réel par le seul pouvoir de la raison. Une telle définition de la philosophie aboutit alors à l’exclusion de l’imagination, conçue seulement comme « maîtresse d erreur et de fausseté », selon la formule de Pascal.
C’est avec cette thèse que rompt radicalement la philosophie de Cornelius Castoriadis (1922-1997 : l’imagination devient chez lui puissance de création, que ce soit dans le domaine social, dans celui de l’histoire ou même dans celui qui semble le plus échapper à l’imagination, à savoir le domaine de la rationalité (science, technique, logique). La réalité elle-même ne serait-elle pas, dans une large mesure, le produit de l’imaginaire, qu il s’agisse de l’imaginaire social ou de l’imaginaire du sujet ? Comment alors articuler alors les dimensions du réel, du rationnel et de l’imaginaire ? Et comment connaître philosophiquement et scientifiquement le réel ?
C’est ce que s’efforce de penser cet ouvrage, dans lequel toutes les facettes de l’ oeuvre multiforme de Castoriadis (de l’ontologie à la politique, en passant par l’épistémologie) sont étudiées.

En approfondissant les idées de Weber sur la signification des valeurs dans la science, Castoriadis attribue même un rôle positif aux intermédiaires imaginaires dans la poursuite de la vérité. Hans Joas a publié un certain nombre d’articles dans des revues américaines afin de souligner l’importance du travail de Castoriadis auprès d’un public sociologique nord-américain et l’importance durable de Johann P. Ce n’est pas prédéterminé socialement ou physiquement. C’est.

Cela n’a pas empêché cette diversité en développement d’être une formidable source d’enrichissement mutuel dès au moins le quatorzième siècle (pour ne pas remonter plus loin que Pétrarque), et elle l’est restée, malgré les rivalités, les guerres et les monstruosités perpétrées par certains. sur d’autres qui n’ont, jusqu’à maintenant, causé que de brèves éclipses. Il a finalement reçu un poste académique à l’Ecole des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) à Paris en 1979. Castoriadis a suggéré, par exemple, qu’un chien individuel participe au chien de l’espèce, en ce sens que ce chien se crée un monde en commun avec les autres chiens. Le mot a depuis été promu à un terme scientifique, mais Castoriadis est enclin à croire que bien que les Grecs aient parfois exprimé le Chaos de cette manière (comme un système trop complexe pour être compris), ils l’ont principalement appelé le néant.