Conversation avec Paul-Armand Gette PDF, EPUB

Ce qui est encore plus intéressant, c’est que c’est dans l’acte même de la peinture au-delà de la toile qu’une partie de cette contemplation se produit, d’une manière totalement inconsciente et certainement la plus brutale, qui remet en question un maximum de choses.


ISBN: 2917217316.

Nom des pages: 262.

Télécharger Conversation avec Paul-Armand Gette gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

« Le présent se situerait entre questions et réponses ? Oui, pourquoi pas, mais ce n’est pas mon affaire, je n’ai aucune notion du futur, je vis au présent, un point c’est tout. L’histoire des questions-réponses, c’est ce que les artistes proposent avec leurs oeuvres, elles questionnent et elles répondent. C’est-à-dire que si tu écoutes, tu entends les questions et tu entends les réponses (de l’oeuvre), mais je pense que suivant qu’elles te plaisent ou pas, tu entends ou pas. C’est plus un problème de spectateur qu’un problème personnel. » Paul Armand Cette donne à entendre et à voir son oeuvre secrète et trop méconnue. Au fil de la conversation, se déroule un itinéraire qui se déploie dès le début des années cinquante en dehors de l’étroite scène délimitée par les lois et la morale imposées par nos civilisations. Une oeuvre exigeante où l’appropriation des méthodes scientifiques des botanistes, des géologues et des entomologistes participe du même mouvement que le goût très carrollien pour les mots et l’érotisme.

Contrairement à Lewis Carroll, Gette ne tient pas compte des limites et le temps qui passe n’atténuera en rien les relations qu’il a forgées. Le rap mogul a été repéré pour la dernière fois dans Playroom en 2016. Une occasion de réfléchir sur les processus d’interprétation et les procédures de différentes personnes de regarder le même objet, dans ce cas une exposition.

Kvaran, Rebecca Morrill et Leila Hasham, route indienne. Organisé par l’Institut nordique d’art contemporain d’Helsinki. En voyageant. Des œuvres de Henri Matisse, Marcel Duchamp, Alexandre Calder, Constantin Brancusi, Francis Bacon, Mark Rothko, Roberto Matta et Joan Miro, ainsi que des collections de photographies de Marc Riboud, Brassai et Henri Cartier-Bresson, sont entrées dans la collection. Ce n’était pas exactement la façon anglaise réservée, mais c’était drôle.