Feux de brousse et dynamique de la végétation dans le Parc w – Burkina: Influence des feux de brousse sur la dynamique de la végétation dans le parc w – Burkina PDF, EPUB

En plus de la perte de pâturages, l’expansion agricole a également bloqué les routes de migration du bétail entre les pâturages secs et humides et entre les troupeaux et leurs points d’eau quotidiens (Sulieman 2013, UNEP 2007).


ISBN: 6131584494.

Nom des pages: 167.

Télécharger Feux de brousse et dynamique de la végétation dans le Parc w – Burkina: Influence des feux de brousse sur la dynamique de la végétation dans le parc w – Burkina gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

La première réserve transfrontalière de Biosphère en Afrique, le Parc W, regorge d’importantes ressources fauniques et fait l’objet de tourisme cynégétique et de vision tous les ans. Cependant les feux de brousse y parcourent chaque année des superficies importante, souvent à des périodes non indiquées, compromettant la disponibilité en fourrage et abris pour les animaux sauvages. Le présent travail contribue à la connaissance de la dynamique de la végétation sous l’influence de ces feux. Après avoir caractérisé le milieu d’étude, des synthèses ont été faites sur la législation burkinabè par rapport aux feux de brousse, les pratiques de feux dans le Parc W-Burkina, la perception et les pratiques de feux par les populations riveraines du Parc W-Burkina. Une étude a caractérisé les feux à travers la hauteur des flammes, la proportion de superficie couverte par le feu et son intensité. Des suivis phénologiques ont permis d’étudier la réaction des repousses d’herbacées et des ligneux aux feux. Des investigations au près des pisteurs révèlent que les ligneux les plus dominant dans le parc sont très peu ou pas appétés.

Bien que ses alliances ne soient pas évidentes en termes de morphologie de la corolle et d’habitude rosulaire, elle se rapproche de S. Un total de 34 transects ont été établis sur lesquels des recensements d’oiseaux ont été effectués pour tester les effets de différents types de jachère, type de sol et intensité de pâturage. Basé sur la génétique des populations, Pramaul et al. (2011) suggèrent qu’il y a eu plusieurs introductions en Thaïlande. M. pigra se propage également en Indonésie, en Malaisie péninsulaire et en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Approches innovantes, contrôle qualité et évaluation de projet. FAO, Rome Google Scholar Kessler JJ (1992) L’influence des arbres karite (Vitellaria paradoxa) et nere (Parkia biglobosa) sur la production de sorgho au Burkina Faso. Bien que pas spécifiquement sur les forêts sèches, Hosonuma et al. (2012) indique que pour l’Amérique latine, le principal moteur de la conversion des forêts est l’agriculture commerciale, tandis qu’en Afrique et en Asie, l’agriculture commerciale et l’agriculture de subsistance sont les deux principaux moteurs; En termes de dégradation des forêts, l’exploitation forestière est le principal moteur en Amérique latine et en Asie, tandis que la collecte de bois de chauffage est le principal moteur en Afrique. L’idée socialiste du gouvernement selon laquelle les terres appartenant à l’État, c’est-à-dire les ressources naturelles, devraient être accessibles à tous conduisait à l’abolition des pâturages gérés en commun, éliminant ainsi les droits tribaux sur les ressources de leur patrie (Akhtar 1993).