Futures, Swaps, Options: Les produits financiers dérivés (Guide pratique) PDF, EPUB

Lorsqu’un dérivé est vendu sur le marché libre, d’importantes positions peuvent être achetées par des investisseurs dont la probabilité de défaut de paiement est élevée.


ISBN: B00TXEV7P6.

Nom des pages: 235.

Télécharger Futures, Swaps, Options: Les produits financiers dérivés (Guide pratique) gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Qu’il s’agisse des futures, des swaps, des options ou de leurs combinaisons en « produits structurés », les produits financiers dérivés sont devenus incontournables dans le monde de la finance des marchés.

Le présent ouvrage analyse ces instruments de manière claire et complète, en privilégiant :
– le recours à des exemples réels et détaillés d’opérations de marché;
– le point de vue de l’utilisateur, tant dans le cadre d’opérations de couverture du risque de change, de taux d’intérêt, de cours des actions, au niveau du risque de crédit, que du point de vue spéculatif.
La présentation de ces instruments part des produits de base, ou « vanille », pour aboutir aux produits de seconde génération (swaps et options « exotiques »).
On y trouvera aussi un important chapitre consacré aux risques inhérents au trading de produits dérivés, dans la foulée des perturbations qu’ont connues les marchés en 2007 & 2008. Une brève annexe théorique permet d’asseoir les fondements plus mathématiques de ces produits. L’ouvrage est complété par un index des termes techniques utilisés, tant en français qu’en anglais.

Un ouvrage de référence pour les professionnels de la finance et étudiants !

À PROPOS DE L’AUTEUR

Alain Ruttiens est ingénieur civil (Faculté Polytechnique de Mons, Belgique). Il est actuellement gestionnaire de hedge fund, après plus de quinze ans (à la Banque Indosuez en Belgique, et plus récemment à la CBC Banque, filiale de la KBC Bank) consacrés aux produits dérivés financiers. Il enseigne ces matières entre autres à l’ESCP (Paris), à la Sorbonne (Paris), au Centro di Studi Bancari (Lugano, Suisse), ainsi qu’à l’Ecole Supérieure des Affaires à Beyrouth (Liban). Il est également IAG Fellow de l’Université de Louvain (Belgique) et membre du Decision Sciences Institute (Atlanta, USA).

Autrement dit, ces contrats sont compensés centralement mais ne sont pas négociés en bourse. Cependant, cet avantage comparatif peut ne pas correspondre au type de financement souhaité. DerivaGem montre que la valeur est 53.38. Notez que le minimum à ce jour et le maximum à.

À cet égard, il faudrait examiner si le modèle d’agence de type CME pour la compensation des transactions des clients serait moins susceptible de donner lieu à une disposition imposable que le modèle principal du type ICE Trust. De même, ils permettent une modélisation sous forme fermée, sur réseau et basée sur la simulation, avec des avantages et des considérations correspondants. Le contrat de change ne permet à l’importateur de prendre livraison de rien de plus que ce dont il a besoin pour payer l’exportateur. Cela nécessite une prime sur le marché à terme pour être en mesure de couvrir ce commerce.