Handicap : l’éthique dans les pratiques cliniques PDF, EPUB

Dr Mayes n’a jamais effectué une évaluation non supervisée et sait que M. Boyes mérite une évaluation complète d’un clinicien expérimenté.


ISBN: B01HU3PJ50.

Nom des pages: 205.

Télécharger Handicap : l’éthique dans les pratiques cliniques gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Les pratiques cliniques auprès de personnes en situation de handicap soulèvent de multiples questions fondamentales : l’anormalité, le rapport entre corps et psyché, l’articulation entre pensée et langage, l’altérité, la question du mal et de l’absurde, l’appartenance à l’humain. Il est indispensable pour les professionnels d’en étudier les enjeux psycho(patho)logiques, et en particulier inconscients. Cet ouvrage élaboré à la suite du deuxième séminaire interuniversitaire propose d’aborder la complexité de cette intrication entre éthique et clinique dans une perspective pluridisciplinaire, ouvrant sur la diversité des situations et des recherches engagées et à entreprendre. Albert Ciccone, psychanalyste, professeur à l’université Lyon 2 (CRPPC), Simone Korff-Sausse psychanalyste, professeur à l’université Paris 7 (CEPP), Sylvain Missonnier, psychanalyste, maître de conférences Paris 10 (LASI), Roger Salbreux est pédopsychiatre (ANECAMPS, AIRHM, Conseil national du handicap) et Régine Scelles, psychologue clinicienne, professeur à l’université de Rouen (PRIS)

Ainsi, le psychiatre devrait être prudent dans la conclusion. Ils prennent des mesures appropriées pour décourager, prévenir, exposer et corriger les comportements contraires à l’éthique ou incompétents de la part de leurs collègues, et ils aident et défendent également des collègues soupçonnés d’être injustement accusés d’une telle conduite. Une évaluation du handicap est similaire à une évaluation de compétence.

On pourrait se demander, combien et quel type de concordance est nécessaire. Auparavant, ils étaient institutionnalisés; cependant, ces installations sont fermées, en partie pour sauver les fonds publics, mais principalement en raison du manque de soins et de dignité accordés aux personnes handicapées. Les psychiatres participants ont été sélectionnés sur la base de leur expertise et de la reconnaissance de leur travail par leurs pairs. Genève, Suisse: Organisation mondiale de la santé; 2011