Institutions et pouvoirs en France. (XIVe-XVe siècles). (les Médiévistes français.) PDF, EPUB

Allemands. Tout ceci est clair dans la carrière de son leader John.


ISBN: 2708408852.

Nom des pages: 188.

Télécharger Institutions et pouvoirs en France. (XIVe-XVe siècles). (les Médiévistes français.) gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Enseignants et chercheurs en histoire médiévale ont en France une activité considérable et reconnue au plan international. En dehors des livres et des manuels qu’ils produisent, ils donnent une part importante des fruits de leurs recherches à des ouvrages collectifs, des périodiques et des encyclopédies. Il est donc nécessaire de procéder à un regroupement de leurs articles dispersés pour permettre à un large public de prendre connaissance de leurs résultats, de leurs hypothèses, et de leurs projets. La collection consacrée aux médiévistes français répond à cette préoccupation. Ici la personnalité du médiéviste donne au livre toute sa cohérence.

Les dix articles regroupés dans ce volume doivent s’entendre comme une contribution à l’histoire de l’État et des institutions au royaume de France à la fin du Moyen Age. Centrée sur les thématiques de l’office, des principautés et des pratiques administratives, et mettant à profit une historiographie dont le renouvellement a été grand ces dernières années, la réflexion tente d’apprécier comment les institutions ont été pensées et utilisées par les autorités royales et princières en vue d’un bon gouvernaient. Dans cet ensemble, les Chambres des comptes sont l’objet d’une attention particulière tant elles ont été un espace de diffusion d’un discours sur la chose publique. Sensible aux apports de l’histoire du droit, le propos s’intéresse aussi aux rituels en matière d’enquêtes de contrôle des comptes ou encore de dévolution des offices, pour montrer qu’ils ne sont en rien contradictoires avec la rationalisation des savoir-faire administratifs.

Olivier Mattéoni est professeur d’histoire du Moyen Âge à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses travaux portent sur l’histoire du royaume de France aux derniers siècles du Moyen Âge, plus précisément sur l’histoire des principautés et de leur société politique, de l’office et des pratiques administratives. Il est l’auteur de Servir le prince. Les officiers des ducs de Bourbon à la fin du Moyen Age (1356-1523), Paris, 1998. Il a codirigé la publication de La France des principautés. Les Chambres des comptes, XIVe-XVe siècles, Paris, 1996, et Les Chambres des comptes aux XIVe et XVe siècles. Textes et documents, Paris, 1998. Il a également fait paraître en collaboration «De part et d’autre des Alpes». Les châtelains des grinces à la fin du Moyen Age, Paris, 2006.

Comme à la Renaissance, de nombreux artistes ont travaillé pour des clients, qui leur ont demandé d’exécuter des œuvres d’art en fonction de leurs besoins. Joseph Martin (éd.), (Corpus christianorum série latina 32). Le popolo a pris le contrôle des villes en utilisant les forces armées et la violence.

Lire un miroir lointain, c’est comme être sous l’emprise d’une boucle infinie de films de catastrophes naturelles, de meurtres impitoyables et d’accidents de la route. Le pape a perdu. Le prochain pape, Clément V, s’installe à Avignon et travaille main dans la main avec Philippe. Elle sert à sensibiliser la population à l’existence d’un pouvoir très supérieur aux pouvoirs locaux, c’est-à-dire celui qui revendique la souveraineté. Sur le devoir d’obéir au gouvernement, Thomas n’adopte pas la position.