J’étais deuxième classe dans l’armée républicaine espagnole (1936 – 1945) PDF, EPUB

En utilisant ce site, vous acceptez les conditions d’utilisation et la politique de confidentialité.


ISBN: 2707139955.

Nom des pages: 254.

Télécharger J’étais deuxième classe dans l’armée républicaine espagnole (1936 – 1945) gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Lluis Montagut était catalan. Son histoire, terrible et exemplaire, est celle de centaines de milliers d’Espagnols. Rien ne le destinait à être un porte-parole, si ce n’est justement sa conviction d’être un homme simple parmi tant d’autres et de devoir témoigner. Il s’agit du récit quotidien d’une réalité assumée avec une lucidité, une tranquillité et souvent un humour qui sont bien plus que l’héroïsme. La réalité de ce qu’a pu être pour un homme du peuple, avant toute option politique, la République espagnole, revit dans ce livre. Mobilisé en 1938, Lluis Montagut décrit l’armée républicaine, mélange incroyable de soldats de l’an II, de commissaires politiques lucides et généreux et d’officiers valeureux ou défaitistes. Évacué en France en 1939, il a connu l’horreur des camps de concentration français, l’invasion et l’occupation allemandes, les brimades vichyssoises à l’encontre des exilés, la lutte contre le nazisme. FTP, il a fait partie de la brigade de combattants républicains espagnols qui, en 1945, la France libérée, sont partis pour traverser les Pyrénées et libérer leur propre pays.

Franco met en place un blocus naval des ports méditerranéens de la République. 24 offensive militaire républicaine sur le front nord-est (Aragon). Même les soldats endurcis étaient énervés et couraient dans toutes les directions pour s’échapper. Tenu ensemble par leur engagement anti-fasciste commun, les milices confédérales appartenant à la FAI et à la CNT, se sont battus avec les nationalistes catalans et les milices communistes appartenant au Parti socialiste unifié de Catalogne et au POUM.

C’est un successeur spirituel de The Devil’s Backbone du même réalisateur, qui est également mis en place pendant la guerre civile espagnole. Quelque 300 de ces républicains étaient déjà des vétérans de l’action anglo-française d’avril à Narvik (Norvège), où la 13e demi-brigade espagnole de la Légion étrangère avait agi comme une troupe de choc, provoquant des pertes terribles. Les violations de l’Etat démocratique, après tout, étaient les actions de la droite. Les bus sont arrivés seulement trois jours avant le début des visites.