Jihâd au Sahel : Menaces, opération Barkhane, coopération régionale PDF, EPUB

L’Algérie, quant à elle, se méfie de l’UE parce qu’elle considère que la plupart des initiatives européennes sont dirigées par la France et qu’elle est inquiète de l’implication militaire étrangère directe dans la région.


ISBN: 2758701375.

Nom des pages: 277.

Télécharger Jihâd au Sahel : Menaces, opération Barkhane, coopération régionale gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Depuis la chute du colonel Kadhafi en octobre 2011, le Sahel est devenu l’une des plus grandes zones de déstabilisation du monde : essor des trafics, enlèvements, attentats. Les groupes terroristes, impulsés par le jihadisme international, ont fait des pays du Sahel leur terrain de contrebande et de violence, jusqu’à envahir le nord du Mali en 2012. Face à des États africains défaillants, des sociétés fractionnées et des armées locales mal préparées, les jihadistes ont pu s’installer durablement dans la région. En dépit des dernières opérations françaises, leurs capacités de nuisance ne sont nullement détruites. Pourtant, depuis 2014, en raison des dangers qui les menacent, les pays du Sahel ont lancé avec le concours de la France une coopération régionale qui se démarque des démarches antérieures infructueuses et tentent d’élaborer une ambitieuse stratégie de contre-terrorisme. Malgré ses difficultés et sa discrétion, ce front commun peut, à terme, constituer une clé de pacification pour toute l’Afrique. L’ouvrage rappelle les facteurs qui ont amené à la déstabilisation sahélienne, identifie les menaces et décrit comment les États et les armées locales, en lien avec la France, organisent le contre-terrorisme. Olivier Hanne est agrégé et docteur en Histoire, chercheur-associé à l’université d’Aix-Marseille, il travaille comme expert auprès des Écoles militaires de Saint-Cyr-Coëtquidan et à l’École supérieure internationale de Guerre de Yaoundé (Cameroun). Guillaume Larabi est Saint-cyrien, issu des troupes de Marine, il a mené de nombreuses missions en outre-mer, au Tchad et en République démocratique du Congo. Il est actuellement instructeur à l’École supérieure internationale de Guerre de Yaoundé (Cameroun).

En conséquence, Bamako a toujours gardé une influence limitée sur ces régions extérieures et a délégué le pouvoir à une classe dirigeante régionale, créant ainsi d’importantes relations de favoritisme entre ces gouvernants et les gens ordinaires dans le nord du Mali. Cela signifie fournir aux Maliens un revenu stable, de la nourriture, un accès égal aux services tels que l’éducation et la santé et un système transparent et responsable de représentation politique. Le groupe, qui a longtemps manifesté des tensions internes, a engendré un certain nombre de ramifications et de mouvements dissidents au cours des dernières années.

Au-delà des puissances occidentales, la décision de la Chine de déployer des troupes à la fois au Mali et au Soudan du Sud peut être considérée comme un signe de sa dépendance croissante à l’égard des ressources naturelles africaines. En outre, les récits du terrorisme moderne tendent à placer les anciens épisodes de rébellion sous la bannière de l’islam radical. Hide Footnote Ces chiffres devraient cependant être traités avec prudence. Al-Murabitoun et d’autres groupes extrémistes islamistes violents sont présents dans la région, bien qu’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) demeure la principale menace terroriste pour la Mauritanie.