L’Argent, Dieu et le Diable : Face au monde moderne avec Péguy, Bernanos, Claudel PDF, EPUB

Rousseau se voyait défendre sans ambiguïté la liberté du despotisme; de 1789 à 1917, les révolutionnaires à travers le monde l’ont pris comme une icône.


ISBN: 2081217902.

Nom des pages: 219.

Télécharger L’Argent, Dieu et le Diable : Face au monde moderne avec Péguy, Bernanos, Claudel gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

«Péguy, Bernanos, Claudel. Si je rapproche ici ces noms, ce n’est pas parce qu’ils sont tous trois ce que l’on est convenu d’appeler des écrivains catholiques. Catholiques, ils le sont, chacun à sa manière, mais cela ne suffit pas, loin de là, à les définir. Si je les ai réunis, c’est d’abord parce que chacun d’eux a représenté, à diverses époques de ma vie, un formidable instrument d’émancipation intellectuelle. Ils m’ont aidé à me libérer de mon temps, à prendre des distances vis-à-vis de lui, et plus encore, vis-à-vis de moi-même.

Quand le monde tout entier paraît s’affaisser sur son axe et que l’on se sent gagné par la lâche tentation de composer avec ce qu’il charrie de plus médiocre, alors Péguy, Bernanos et Claudel sont des recours. Ils nous arrachent à la vulgarité ambiante et bien souvent nous en protègent. Non que chacun d’entre eux n’ait eu, à l’occasion, ses faiblesses. Mais leurs erreurs n’ont jamais été inspirées par la complaisance à leur époque ; ils n’ont jamais emprunté leurs aveuglements à leurs contemporains.

Leur marginalité fut à la fois un fait subi et une situation voulue. Subie, parce qu’elle est en effet pour partie liée à leur position d’écrivains catholiques. Voulue, parce qu’en érigeant l’ostracisme dont ils furent victimes en sécession délibérée, ils ont fait de ce défi à leur temps la source principale de leur inspiration. Les grandes oeuvres peuvent bien exprimer leur époque, elles n’en sont pas moins bâties sur la solitude volontaire et la résistance à la contrainte extérieure.» J. J.

Mais nous le défendons, pas comme un nouvel évangile, à partir duquel nous devons aller. La piété chrétienne traite de la mort en mourant de façon proleptique tous les jours. Ce qu’il assaille est le moderne et largement franciscain (étant donné qu’ils étaient l’ordre mendiant majoritaire en Angleterre et le plus extrême dans leur refus d’une dotation formelle) encouragé par un contrat impersonnel d’une part (mais souvent sous l’apparence de  » le don pur « qui est en réalité » la récompense « ), et d’autre part la reconception de la charité comme pure faveur unilatérale sans le lien intrinsèque d’échange de leaute – ou une équité loyale.

C’est le même principe qui, repris par le marxisme, fait. Une petite princesse – Frances Hodgson Burnett G1: Publié dans les années 1600. Le temps, qui change les gens, n’altère pas l’image que nous en avons retenue – Marcel Proust. Vous ne pouvez pas faire une bonté trop tôt, car vous ne savez jamais à quel point il sera trop tard. –Ralph Waldo Emerson.