L’eau en droit international: Convergences et divergences dans les approches juridiques PDF, EPUB

Ayant à l’esprit sa résolution 1314 (XIII) du 12 décembre 1958, par laquelle elle.


ISBN: B00IN00C7A.

Nom des pages: 229.

Télécharger L’eau en droit international: Convergences et divergences dans les approches juridiques gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

L’eau est omniprésente sur notre planète : 70% de la surface de la terre est constituée par les océans. Cependant, l’eau douce rendue disponible aux besoins humains ne compte que pour 0,25% du total des réserves mondiales en eau. On comprend dès lors les interrogations actuelles liées à la diminution de la disponibilité de l’eau douce dans le monde. Ce constat, dû à une convergence de plusieurs facteurs tels que l’accroissement démographique, la salinisation progressive des eaux, le déversement de polluants divers ou les aléas climatiques rendent les enjeux de sa conservation et de son utilisation durable d’autant plus vifs.

Dans ce contexte, une approche juridique est nécessaire pour concilier les différents usages de l’eau, assurer sa préservation et son utilisation durable. Le droit international trouve son fondement dans la nécessité d’une approche globale du cycle naturel de l’eau, mais ne rencontre pas moins de difficultés à concrétiser une approche intégrée des différents usages de l’eau.

La prise en considération simultanée de l’eau en tant que marchandise, droit de l’homme, élément du territoire de l’État ou investissement privé pousse le droit international à appréhender juridiquement ces différents aspects. Celui-ci le réalise à travers l’application à l’eau de ces branches de droit spécialisés mais cela aboutit à une approche qui reste fragmentée et sectorielle.
Ce constat explique que, face à ce qui est présenté comme une impossibilité du droit international positif à envisager l’eau de façon globale, des propositions doctrinales en appellent à l’élaboration d’un nouveau statut juridique de l’eau au niveau international, mais leur concrétisation se heurte à des obstacles parfois surmontables, parfois insurmontables.

L’originalité de l’ouvrage intéressera tant les praticiens du droit international que les professeurs, les chercheurs et les étudiants de dernier cycle.

L’accès à un document d’autorisation de travail pour ceux qui déposent des revendications colorables devrait être reconnu par la loi pour rendre la pratique américaine conforme à celle de la plupart des autres États. Et cet engagement, comme le souligne Marjan Ajevski dans son article dans ce numéro, engendre une tentative d’hégémonie. Environnement (ASPAE) 1994-1998; Plan d’action de Hanoi (HPA) 1999-2004.

Castan, Tobenas et Don, José (1988), «Les systèmes légaux contemporains du monde occidental», Revue juridique comparée, 105-171. Cela implique également que l’UE ne doit pas seulement s’abstenir de violer les droits de l’homme, mais aussi que, dans ses domaines de compétence, elle prenne des mesures positives pour protéger et réaliser les droits de l’homme. La Californie et le Qatar possèdent des cultures radicalement différentes, avec peu d’histoire commune et des traditions juridiques différentes. Le droit comparé est essentiellement une branche historique de la recherche qui cherche à discerner à la fois les différences et les similitudes entre les institutions juridiques alternatives Schlesinger (1988).