L’Ennemi invisible : Le Bioterrorisme PDF, EPUB

La confusion au sujet de l’état de santé exige une communication claire pour ceux qui ont besoin de traitement ou de prophylaxie et pour le grand public.


ISBN: 2715814283.

Nom des pages: 182.

Télécharger L’Ennemi invisible : Le Bioterrorisme gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Un nouveau danger menace le monde, plus terrible encore que l’holocauste nucléaire : le bioterrorisme Des intoxications alimentaires aux maladies contagieuses, en passant par les maladies parasitaires des plantes et les épizooties détruisant des cheptels entiers, la gamme des attaques bioterroristes est illimitée. Faciles à transporter et à dissimuler, mais également bon marché, ces armes ont tout pour séduire les nouveaux terroristes. Une simple mallette, ou un flacon de parfum dans une trousse de toilette suffiraient pour décimer un cheptel entier ou anéantir la population d’une vaste région, sans risque pour l’attaquant, sans déclaration de guerre et dans l’anonymat le plus total. La variole, par exemple, réputée éradiquée de la planète depuis un quart de siècle, constitue une des plus terribles menaces : sa dissémination intentionnelle, alors que plus personne n’est désormais vacciné, serait un crime contre l’humanité. Pierre Kohler analyse dans le détail le bioterrorisme. Tout d’abord, les produits : quels sont-ils ? Comment sont-ils fabriqués ? Comment pourraient-ils être utilisés ? Mais aussi les hommes : les réseaux, les labos, les états susceptibles de les mettre en œuvre. Ce document passionnant, riche d’informations fortes et inédites, mettant en scène récits et anecdotes, permet de prendre la vraie mesure du risque.

Ses copains l’ont emmené à un jeu de Washington Redskins dans son fauteuil roulant, et le jour suivant il a navigué 50 pieds avec un marcheur. Envisager l’anthrax cutané chez les patients qui développent une papule, une vésicule ou un ulcère prurigineux indolore, souvent avec un œdème environnant. La victime peut avoir une toux non productive et une légère douleur thoracique.

La mort peut survenir quelques minutes à quelques jours selon la dose et la voie d’exposition. Les précautions aéroportées nécessitent, au minimum, un respirateur N95 ajusté. Aucun patient n’est décédé et quatre ont été hospitalisés. À la fin de 2001, son assistante lui a ouvert un paquet qui lui a été adressé, et sa lésion subséquente était considérée comme autre chose que ce qu’elle était: une anthrax cutanée.