L’Etat royal : Normes, justice et gouvernement dans l’oeuvre de Pierre Rebuffe (1487-1557) PDF, EPUB

Ce volume contient, en plus du travail décrit ci-dessus, un second.


ISBN: 2361701014.

Nom des pages: 168.

Télécharger L’Etat royal : Normes, justice et gouvernement dans l’oeuvre de Pierre Rebuffe (1487-1557) gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Pierre Rebuffe fut l un des plus grands juristes de son temps, un canoniste de premier plan qui ne négligea cependant pas le droit civil et un auteur très prolifique soucieux de produire des textes utiles tant aux étudiants qu aux pragmatici. Son uvre, évoluant entre le bartolisme tardif et l humanisme juridique, est très largement consacrée à l étude des matières qu ils sont susceptibles de rencontrer dans leur pratique quotidienne du droit : procédure, modes de preuve des normes applicables. Mais, rédigée sous les règnes autoritaires de François Ier et d Henri II, elle est sous-tendue par une vision juridique et politique globale de l Etat royal fondé sur et structuré autour de la personne du prince : roi législateur, roi justicier, et, de plus en plus, roi administrateur. Ses écrits prennent spécialement la mesure, à travers d imposants recueils et commentaires de la législation royale, de l apparition d un droit national fortement dominé par une action normative monarchique toujours croissante. A la fois partisan de l absolutisme et défenseur des prérogatives parlementaires, patriote français et chantre de la Chrétienté, Rebuffe témoigne des contradictions du premier XVIe siècle, entre héritage médiéval et Renaissance humaniste.

Nous pouvons donc supposer que Nicolas est mort vers l’année 1575. Une centaine de détails intéressants sont liés et autant de croquis fascinants. Les 63 premières folios de ce livre sont remplis d’un traité d’introduction.

Le nom de l’imprimante et l’éditeur sont inconnus. Nous n’avons pas de ressources pour nous permettre de résoudre le problème. Antonius Moralius a édité l’ouvrage, écrit l’introduction et ajouté des notes marginales en prose qui, selon la page de titre, «expliquent tout». Il était un best-seller tout au long de la période des incunables, seuls Augustine, Cicero et Aristote l’abordant en popularité.