« La bonne guerre » : Histoires orales de la Seconde Guerre Mondiale PDF, EPUB

Il y avait des défilés du Jour de l’Armée, des défilés de la Marine, des défilés de Higgins Industries, des défilés de la fête des Mères, et ainsi de suite.


ISBN: 2915547254.

Nom des pages: 191.

Télécharger « La bonne guerre » : Histoires orales de la Seconde Guerre Mondiale gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Les quarante-sept entretiens réunis dans  » La Bonne Guerre  » donnent la parole à autant de protagonistes, connus ou inconnus, de la Seconde Guerre mondiale, qui évoquent leur expérience de la guerre avec la gravité, l’intelligence, la lucidité mais aussi parfois l’humour que Studs Terkel partage avec les personnes qu’il interviewe.  » La Bonne Guerre « , livre pour lequel Studs Terkel a reçu le prix Pulitzer, est ainsi un témoignage d’une qualité exceptionnelle sur l’histoire du conflit qui a marqué de son empreinte toute la période contemporaine.

Dans l’horrible chaleur des enfers de Dresde, Hiroshima et Nagasaki, la guerre froide est née. Elle et sa soeur à la table du dîner parlaient de la meilleure façon de garder leur perceuse pointue dans l’usine. Les Règles de La Haye n’ont jamais été ratifiées, en grande partie à cause des objections des militaires.

Si vous ne lisez qu’un livre sur WorldWar II, faites-en un. Les contes racontés ici présentent des centaines d’images horrifiantes, bizarres et étonnantes qui persistent plus tard. Dans Hartzel v. US, il renversa la condamnation en temps de guerre d’un fasciste indigène pour avoir distribué de la littérature anti-guerre, et dans Keegan c. US, il renversa la condamnation massive des membres du Bund allemand-américain par le Selective Service Act, mais refusa de voir la condamnation de Smith Act du Socialist Workers Party, et plus tard, en 1951, il a confirmé la constitutionnalité de cet acte. Le Colin Powell montré ici est une figure sympathique et flamboyante, un enfant de luttant des immigrants qui ne parviennent pas à comprendre combien le système qu’il a maîtrisé pourrait lui échouer ainsi: « Il avait besoin de structure pour prospérer, mais les structures qui avaient tenu le coup l’ordre d’après-guerre s’était érodé. «