La dissociation d’une personnalité : Etude biographique de psychologie pathologique PDF, EPUB

Le Dr Oldham est président sortant de l’American Psychiatric Association, ancien président de l’American College of Psychiatrists, ancien président de la section du district du comté de New York de l’American Psychiatric Association, ancien président de l’Association psychiatrique de la Caroline du Sud, ancien président du Société internationale pour l’étude des troubles de la personnalité et ancienne présidente de l’Association pour la recherche sur les troubles de la personnalité.


ISBN: 2747588092.

Nom des pages: 100.

Télécharger La dissociation d’une personnalité : Etude biographique de psychologie pathologique gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Le médecin américain Motion Prince (1854-1929) doit sa réputation à ses études curieuses sur les personnalités multiples. Miss Beauchamp (de son vrai nom Clara Ellen Fowler) reste la figure emblématique de son œuvre. Il réunira l’ensemble de ses observations sur cette patiente dans son fameux ouvrage intitulé :  » The Dissociation of a Personality. A biographical study in abnorrnal psychology  » (1906). Il s’agit certainement de l’histoire la plus complète qui ait été donnée d’un cas présentant des personnalités multiples. Cette histoire est passionnante comme un roman et William James (1842-1910) ne s’y est pas trompé lorsqu’il écrit à l’auteur le 28 septembre 1906 :  » J’en suis ravi. Non seulement le cas est probablement destiné à devenir historique, mais encore votre exposé est un parfait exemple de lucidité et de maîtrise narrative. Je le considère comme un classique.  » C’est au printemps 1898 que Miss Beauchamp consulte le Dr Prince pour ses troubles neurasthéniques (maux de tête, insomnie, douleurs, fatigue, etc.). Mais alors qu’elle est sous hypnose, Prince voit les manières de la patiente changer tout à coup : une nouvelle personnalité apparaît, elle est enjouée, effrontée et impertinente. Elle se nomme Sally. Prince pense maintenant qu’il y a trois personnalités distinctes : BI (la sainte) est la véritable Miss Beauchamp : BII est la personnalité sous hypnose ; BIII (la diablesse puérile) est Sally. Une quatrième personnalité fera son apparition par la suite. C’est dans la perspective théorique de Pierre Janet (1859-1947) que Prince va interpréter le cas Miss Beauchamp.
C’est la réédition en fac-similé de cet ouvrage fondamental sur la personnalité dans sa traduction française sur la seconde édition américaine (1908) que nous reproduisons ici. Le texte est précédé d’une introduction où l’on trouve une biographie de l’auteur et une étude de son œuvre, de nouveaux éléments biographiques concernant Miss Beauchamp, puis enfin une reproduction du rapport préliminaire de Prince sur Miss Beauchamp publié à l’occasion du IV° Congrès international de psychologie qui eut lieu à Paris en 1900.
Ce livre s’adresse aux psychologues, aux psychiatres et aux cliniciens mais aussi aux historiens et aux étudiants, intéressés par la question de la personnalité normale et pathologique.

Cette dimension était constamment marquée par la recherche de traits (recherche de sensations, impulsivité et insouciance), les problèmes de comportement, le rejet (hostilité interpersonnelle et attitudes de jugement) et l’insensibilité. Plus de femmes que d’hommes le considèrent, mais plus d’hommes que de femmes le font. Le patient présente une affectivité similaire à celle d’un enfant furieux et incontrôlable.

Moins de la moitié d’entre eux ont un casier judiciaire important. Stresseurs et relations étroites durant l’enfance et expériences dissociatives chez les survivantes d’abus sexuels chez les femmes hospitalisées en psychiatrie. Ces résultats soutiennent des recherches antérieures suggérant que les personnes LGB éprouvent plus de traumatismes et montrent l’importance de l’identité sexuelle en tant que facteur de risque de trahison institutionnelle. La plus grande capacité ou tendance à l’introspection chez les personnes avec DID par rapport à BPD peut permettre aux patients DID de réfléchir sur leurs comportements et sentiments dans les relations, y compris la relation thérapeutique, leur permettant éventuellement de bénéficier plus facilement d’une thérapie orientée perspicacité.