La Grande illusion: Jean Renoir PDF, EPUB

Ne voulons-nous pas tous simplement vivre notre vie au maximum?


ISBN: 2200343388.

Nom des pages: 237.

Télécharger La Grande illusion: Jean Renoir gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

2e éd., nouvelle présentation

« Sacrée Grande Illusion ! », écrivait Jean Renoir. « Je lui dois probablement ma réputation. Je lui dois aussi bien des malentendus. » Sorti en 1937 alors que se multiplient les signes prémonitoires d’un nouveau conflit mondial, le vingt-et-unième film de Renoir apporte à son auteur, pour la seule fois de sa carrière, un triomphe critique et public qui déborde largement le cadre de nos frontières – au point d’être consacré, quelque vingt ans plus tard, meilleur film français de tous les temps. Retraçant les aventures d’un groupe d’officiers français prisonniers durant la guerre de 14-18 (partiellement inspirées de l’expérience personnelle du cinéaste), ce film demeure, pour paraphraser un mot de François Truffaut, d’une éternelle actualité. Pourtant considéré par le grand public comme le chef-d’oeuvre de Jean Renoir, il est, dans le coeur des cinéphiles ou dans les études universitaires, largement distancé par La Règle du jeu.

Or l’apparente simplicité de la « La Grande Illusion », qui pourrait assimiler ce film à la tradition de l’âge d’or du cinéma français dans lequel il a vu le jour, masque aujourd’hui encore une complexité du propos et du style. Complexe, La Grande Illusion l’est assurément par une vision des hommes et du monde dont les apparentes contradictions ont suscité malentendus, interrogations et polémiques. Il l’est encore par son mode de fabrication, réexaminé ici à partir d’éléments nouveaux, qui permet au film de trouver sa configuration au fur et à mesure de son élaboration. Il l’est enfin par sa conception formelle, modèle d’équilibre et d’économie dramatiques, qui témoigne de la parfaite maîtrise de son art à laquelle parvient Jean Renoir en signant ce film. C’est de cette complexité que le présent ouvrage tente de rendre compte.

Professeur de lettres classiques, Olivier Curchod enseigne aussi le cinéma à l’université Paris-III. Il a publié entre autres une étude sur Partie de campagne (1995).

La vie et les films de Jean Renoir. Générique. Le roman d’un chef-d’oeuvre. L’histoire en bref. Au fil des séquences. Strctures. Personnages et thèmes. Formes. Analyse d’une séquence (séquence 37 : la conversation Rauffenstein-Boëldieu). Documents inédits.

D’une certaine manière, c’est trop humaniste pour moi-même. Je suis resté ici un moment à essayer de me convaincre que Renoir voulait que le titre incarne sa propre vision utopique, mais cette interprétation est trop folle même pour moi. Renoir semble avoir voulu que le personnage de Marcel Dalio, descendant d’une famille juive arriviste, soit une autre gifle face aux forces réactionnaires comme l’ultra-nationaliste Action française, à peu près de la même manière que son film précédent Le crime de Monsieur Lange être considéré comme un fantasme de vengeance défendant le Front populaire. Sam est un cueilleur de coton déterminé à rendre la vie agricole de sa famille prospère, mais il est constamment confronté à des obstacles causés par une nature impitoyable ou des voisins hostiles, sans compter les harcèlements amers de sa mère (les expressions tordues de Bondi sont absolument inestimables ici ).

Ce négatif original de la caméra a fait des allers-retours à travers l’Europe et a été perdu pendant des décennies avant d’être redécouvert dans les années 1990 à la Cinémathèque de Toulouse. Le Royal Theatre de Laemmle, j’ai perçu ce film d’une nouvelle manière que je l’avais regardé. C’est le film qui a conduit Renoir hors de France et dans le système hollywoodien, qu’il a été obligé de réduire à 85 minutes inconfortablement claustrophobes en invitant un nombre record de critiques négatives. Les Français, ainsi que la plupart des Européens et une poignée d’Américains au courant, savaient que la guerre se préparait.