La photographie : Histoire d’un art PDF, EPUB

Comme les photographes américains deviennent plus conscients et expérimentaux dans le médium, ils pressent les limites de la photographie pour capturer les paysages urbains et naturels changeants du pays, et finalement ils apprennent à manipuler les méthodes photographiques conventionnelles pour produire des images complexes et déformées qui révèlent non seulement identités, mais les défier.


ISBN: 2857446802.

Nom des pages: 157.

Télécharger La photographie : Histoire d’un art gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Peu importe à quel point la pièce urbaine était bonne ou impressionnante ou originale, l’essentiel était que ces méthodes d’expression étaient illégales et qu’elles étaient condamnées avant même qu’elles ne soient achevées. L’enregistrement apparemment automatique d’une image par la photographie a donné au processus un sentiment d’authenticité partagé par aucune autre technique de prise de vue. Environ une décennie et demie plus tard, en l’année 1838 (ou 1839, comme certains experts croient cette année pour être la vraie), la première photographie de figures dans la rue a été enregistrée par Louis Daguerre comme il a pointé une caméra primitive à travers la fenêtre de son atelier au Boulevard du Temple, à Paris.

Cela est d’autant plus vrai aujourd’hui que de nombreux photographes ont appris le métier dans une chambre noire numérique et ont peu ou pas d’expérience de travail avec le cinéma, sans parler d’un appareil photo grand format. Les fameuses «guerres de la culture» qui sévissaient à la fin de la décennie – opposant des politiciens conservateurs tels que Jesse Helms à des artistes tels qu’Andres Serrano et des organisations comme le National Endowment for the Arts – reflétaient cette visibilité accrue et la nature socialement responsable de son sujet. question: sexualité et identité, répression et pouvoir, commodités et désir. Pourtant, le travail documentaire, souvent d’un caractère explicitement politique, et réalisé en particulier dans la photographie et la vidéo, est de plus en plus courant sur la scène biennale mondiale. Trois raisons liées à ce changement frappant: économique, technologique et politique. Bien que le procédé de Daguerre ait été publié «libre au monde» par le gouvernement français, il en a fait breveter un en Angleterre; le premier titulaire était Antoine-François-Jean Claudet.