La Révolution du bon sens: L’Afrique à l’heure de la maturité, du courage et de la responsabilité PDF, EPUB

Ce développement a permis le démarrage d’un petit groupe d’élites africaines en liaison avec le Nord riche pour continuer l’exploitation des ressources africaines tout en ignorant le sort de la majorité appauvrie.


ISBN: B00SO67CKI.

Nom des pages: 247.

Télécharger La Révolution du bon sens: L’Afrique à l’heure de la maturité, du courage et de la responsabilité gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Pourquoi l’Afrique est et reste encore la risée de tous et la dernière de la classe malgré ses immenses et innombrables richesses du sol et du sous-sol ? Comment avoir tout (pétrole, or, diamant, fer, zinc, cuivre, coltan, cours d’eau, espace cultivable, population jeune) et manquer presque de tout ? C’est la théorie des trois C. Dit autrement, quel est le vrai problème de l’Afrique : pauvreté ou exploitation, injustice ou ignorance, incapacité ou mauvaise gestion et distribution des richesses ? Pourquoi l’Afrique est-elle devenue le carrefour de toutes les pandémies : guerre, faim, soif, Ébola, sida ? Que manque-t-il réellement à l’Afrique ? L’argent manque-t-il à l’Afrique ? À l’Afrique manquent des compétences, l’amour et la passion pour le continent, le sens de l’histoire ? Comment sortir l’Afrique de la minorité à un moment historique « zéro polaire » ? Quels sont les défis à relever pour l’avènement de la « révolution du bon sens » ? C’est à toutes ces questions et à bien d’autres qu’il serait long d’énumérer ici que ce livre essaie de répondre. Mais, par où commencer ? Par l’école, répond l’auteur. Il faut enseigner au monde et à l’Afrique qu’à une question sociale il faut une réponse sociale, et à une question d’ordre politique doit correspondre une réponse d’ordre politique, à une question culturelle ou économique il faut une réponse culturelle ou économique. Pour que l’émergence de l’Afrique devienne une réalité et passe du plan théorique et rhétorique à celui historique et pratique, l’auteur propose une voie : La révolution du bon sens. Pour que cela advienne, l’auteur propose une autre théorie, celle des trois P. Plutôt que d’un cri de révolte, il invite son peuple à se réveiller et à se lever, pour éviter un suicide continental. Du coup le mot d’ordre est donné : spiritualité de la lutte, culture de l’indignation, refus de la complicité, éthique de la responsabilité…

L’inclination à l’orientation de l’école par rapport aux besoins des communautés a été renforcée et soulignée lors de la Conférence de Harare en 1982 (UNESCO, 1982). Au Bénin, par exemple, où s’est déroulée la première conférence nationale, Mathieu Kerekou s’est effondré et a pleuré alors qu’une conférence nationale des membres du parti au pouvoir et d’autres dirigeants a déclaré que son régime répressif était corrompu, incompétent et illégal. lui. L’introduction d’institutions occidentales par certaines agences coloniales, en particulier les missionnaires chrétiens, était également conçue pour saper de nombreux aspects des structures sociales africaines et ouvrir la voie à leur remplacement.

Mariam, « Financement du (sous-) développement en Afrique. Je ne vois pas la nécessité d’insister longuement sur les différentes situations socio-politiques, ethniques, économiques ou écologiques auxquelles les Africains sont confrontés quotidiennement et qui ne peuvent être ignorés. Le phénomène de «refondation» pourrait avoir un effet particulièrement négatif sur les économies les moins développées qui commencent à s’industrialiser à mesure qu’elles s’intègrent dans l’économie mondiale. En conséquence, après de longues périodes de guerre, les nations sont capables de redécouvrir la paix, et les sociétés profondément déchirées par la guerre civile ou le génocide sont capables de reconstruire leur unité.