Le dernier été d’Alain-Fournier PDF, EPUB

Les tombes de guerre sont souvent creusées plus par respect pour les morts que pour leur signification archéologique intrinsèque.


ISBN: 275870109X.

Nom des pages: 264.

Télécharger Le dernier été d’Alain-Fournier gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Comme des centaines de milliers d’autres jeunes Français de sa génération, Alain – Fournier, l’auteur du Grand Meaulnes, est mobilisé en août 1914. Le 22 septembre suivant, il est porté disparu dans les Hauts de Meuse, au cours d’un combat en sous-bois imprévu et sans merci. Cette disparition lui confère une aura mystérieuse qu’annonçait déjà son oeuvre littéraire. Malgré les recherches entreprises après la guerre, le corps d’Alain – Fournier demeure introuvable. En 1991, la découverte de celui-ci dans une fosse commune du Bois de Saint – Remy fait grand bruit dans la presse. L’émotion est immense, mais la polémique s’invite aussi. Ces pages retracent l’histoire particulière du lieutenant Fournier dans la grande histoire de 14, de sa mobilisation au 288e RI de Mirande jusqu’à l’attaque du 22 septembre, à la Tranchée de Calonne, où il conduit sa compagnie au feu. De nombreux témoignages, présentés contradictoirement, éclairent les circonstances confuses de cet épisode fatal, qui coûte la vie à Alain – Fournier et à vingt de ses frères d’armes.

Je suppose que la plupart des Européens partagent ce diagnostic, mais divergent sur la façon d’aller de l’avant. La plupart des écrits d’Alain-Fournier furent publiés à titre posthume: Miracles (un recueil de poèmes et d’essais) en 1924, sa correspondance avec Jacques Rivière en 1926 et ses lettres à sa famille en 1930. Mais je l’ai écrit un peu comme celui qui écrit des choses dans les romans: les imaginer, ne pas les connaître.

Quel genre de personnes sommes-nous et dans quel pays voulons-nous vivre? Il est venu avec elle avant qu’il ne se soit donné le temps de réfléchir et de dire simplement. Il s’agit plus de l’absurdité de la machine militaire et de ses officiers. Aucune nation capable d’un spectacle aussi brillant ne peut échouer.