Le saint-pierre (Zeus faber). Biologie, pêche, marché et potentiel aquacole PDF, EPUB

Conseil international pour l’exploration de la mer: Copenhague. 12 pp., Plus.


ISBN: 2844331130.

Nom des pages: 120.

Télécharger Le saint-pierre (Zeus faber). Biologie, pêche, marché et potentiel aquacole gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Ce document est une synthèse de données sur le saint-pierre. Cette espèce connue principalement à l’est de l’océan Atlantique et dans l’océan Pacifique, présente une vaste répartition géographique. Le saint-pierre vit jusqu’à plus de 400 m de profondeur. Le saint-pierre est peu abondant, mais il est largement connu et sa chair est excellente. C’est un produit de haute valeur marchande. En 2000, la production mondiale de cette espèce s’élevait à 9 074 tonnes. En France, les quantités débarquées étaient de 1 155 tonnes. Le saint-pierre possède des critères favorables à l’élevage. L’aquaculture de cette espèce pourrait répondre à la demande de certains producteurs pour des marchés de proximité ou régionaux. Cependant, il faudra acquérir des données biologiques et zootechniques avant de se prononcer sur son potentiel aquacole en élevage intensif. Cette synthèse est destinée à un public de scientifiques, d’étudiants ou d’industriels et plus généralement à toute personne souhaitant disposer d’un recueil d’informations sur cette espèce. Mots clés : saint-pierre, Zeus faber, biologie, pêche, marché.

Crevette commune (Aeoliscus strigatus). (Illustration de Joseph E. La nageoire dorsale n’est jamais complètement en avant et rarement entièrement derrière la nageoire anale; il y a presque toujours un chevauchement. La méthode a été testée sur des données simulées tirées d’une distribution de probabilité log-normale.

Dans les milieux aquatiques, de tels virus algals contrôlent les proliférations et façonnent l’évolution de la biodiversité du phytoplancton, mais on en sait peu sur leurs fonctions biologiques. Les blessures osseuses étaient minimes et aucune dent de requin n’a été retrouvée. La plupart des pays déclarants ventilent la majeure partie de leurs statistiques au niveau d’identification du genre ou de l’espèce. Les taux d’accumulation de sédiments (SAR) et l’accumulation de Corg à court et à long termes ont été déterminés au moyen de datations au 210Pb et au 14C.