Les autres arts dans l’art du cinéma PDF, EPUB

Bien sûr, il y a des exceptions notables, mais il est généralisé de façon sûre que la deuxième moitié du vingtième siècle a vu la production de moins de grandes œuvres dans une foule de domaines artistiques que la première moitié.


ISBN: 2753503885.

Nom des pages: 203.

Télécharger Les autres arts dans l’art du cinéma gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Cinéma et peinture, cinéma et musique, cinéma et architecture… La peinture s’est longtemps définie par sa capacité sans égale à ressembler et, quand la photo a semblé lui ravir ce privilège, à regarder ou, plutôt, à montrer le travail du regard. C’est ainsi la rencontre entre peinture et photo qui a permis d’enrichir leurs territoires respectifs. De même, les théoriciens et les prescripteurs du cinéma ont tour à tour revendiqué des fonctions inspirées par (ou contre) d’autres arts. La musique, par exemple, peine un peu à  » ressembler  » mais elle a une étonnante aptitude à s’infiltrer dans toutes les fonctions prêtées aux arts. L’architecture, après son évidente fonction utilitaire, semble avoir de faibles taux de ressemblance et de référence, mais elle témoigne souvent d’une forte intention, d’un geste créateur qui s’affirme. Et ainsi de suite… Toutes ces rencontres méritaient bien un colloque dans un des lieux les plus propices qui soient : Urbino. On y visite la maison natale de Raphaël. On y a trituré de nombreux films pour essayer d’éclairer un peu plus les relations entre le cinéma et les autres arts. Car il faut se féliciter, après Bazin, de ce que le cinéma est non seulement  » impur  » mais surtout merveilleusement accueillant.

Comment nous font-ils savoir que nous sommes dans l’esprit d’un personnage ou attachés à son point de vue optique? Les sources fragmentées et construites de l’art cinématographique reflètent ici le sentiment construit et fragmenté de soi des personnages principaux du film, une jeune infirmière et son patient, une actrice célèbre qui a soudainement cessé de parler. Un buff de guerre pourrait scruter les films d’Iwo Jima d’Eastwood pour leur précision, et un expert en échecs pourrait passer à travers la recherche de Bobby Fischer pour découvrir, déplacer par coup, quels matchs ont été dramatisés.

Les diplômés du programme partent non seulement avec une compréhension globale de l’histoire et des genres de la photographie, mais aussi comment réussir en tant que photographe professionnel. Selon ce qu’il «regardait», ils percevaient le sentiment de faim de la soupe, le chagrin de l’enfant dans le cercueil et le désir de la femme sur le canapé. Il s’intéresse aux traditions cinématographiques qui ont, plus ou moins consciemment, formulé des esthétiques radicalement différentes de celles du long-métrage orthodoxe, où le récit est soit radicalement remodelé, soit totalement déplacé par d’autres préoccupations. Le film ne se termine pas comme à Shakespeare – avec la restauration de l’ordre naturel et politique – mais avec un château vacant, le «château des délires». En effet, le titre japonais du film ne se réfère pas à Macbeth ni au «trône de sang « mais au château lui-même, le château Web de Spider.