Les conduites à risque à l’adolescence (Psychologie) PDF, EPUB

Les résultats empiriques pour définir une gamme appropriée pour notre paramètre c sont rares.


ISBN: B005OJB9R0.

Nom des pages: 267.

Télécharger Les conduites à risque à l’adolescence (Psychologie) gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Il y a une forte demande sociale d’information concernant ces adolescents que la société comprend mal et ne parvient pas ou mal à réguler. D’où un appel, de plus en plus important, adressé à la psychologie et aux psychologues. L’une des thématiques les plus souvent évoquées à propos des jeunes concerne leurs comportements à risque, qu’il s’agisse des accidents ou des limites qu’ils franchissent vis-à-vis d’eux-mêmes ou de la société.
 La prise de risque est en effet inhérente à la jeunesse. L’intensité de la transition adolescente en fait un temps où les probabilités de vivre des accidents de parcours augmentent considérablement. Que ces conduites expriment un sentiment d’invulnérabilité ou qu’elles soient un exutoire, elles sont indissociables de l’univers des jeunes, contribuant même à la construction de leur personnalité. Elles n’en sont pas moins souvent destructrices pour soi-même et les autres.
Le présent ouvrage, qui vient compléter et élargir la Psychologie de l’adolescent, du même auteur, 2002) a le grand mérite d’ouvrir au plus large le domaine des investigations relatives à ces conduites. Il s’intéresse successivement aux risques associés à la vie domestique, à la pratique sportive, à la circulation routière, à la santé et à la sexualité ; puis à ceux liés à des comportements empreints de déviance sociale : fugues et errances, galère, tentatives de suicide, alcoolisation abusive et consommation de drogues licites ou illicites ; il porte enfin les comportements constituant des infractions à la loi ou des inadaptations à la vie scolaire – déscolarisation, incivilités et violences.
Pierre G. COSLIN est professeur de psychologie de l’adolescent à l’université René Descartes, et directeur du Groupe d’études et de recherches en psychologie de l’adolescent de l’Institut de Psychologie. Ses travaux portent principalement sur les attitudes et représentations des déviances, la consommation des drogues illicites et licites, la violence dans les collèges, la déscolarisation et les violences intra-familiales.

Adolescence et limites. Risque, rites initiatiques et ordalie. Accidents. Risques domestiques, risques du sport, accidents de la circulation. Risque et santé. La sexualité et ses risques. Grossesse et IVG. Errances. Le voyage, la « route » et la fugue. La « galère ». Les tentatives de suicide et le suicide. Les jeunes et l’alcool. Les jeunes et la consommation de drogues illicites. La déscolarisation. Incivilités et violences scolaires. La délinquance juvénile.

De nombreuses interventions de santé publique partent du principe que si les adolescents connaissaient et comprenaient un risque, ils ne le prendraient pas. Les progrès des adolescents dans la connaissance de leurs propres schémas de pensée conduisent à une meilleure maîtrise de soi et à des études plus efficaces. Maintenant traité et sobre depuis plusieurs années, il a toujours une trace d’anxiété sociale et souhaite toujours boire un verre en prévision de la socialisation.

Cette variable a été catégorisée en deux niveaux: élevé (extrêmement important et fortement important) et faible (important, moins important et sans importance). Au début de chaque exécution du modèle, les paramètres ont été tirés au hasard à partir d’une distribution égale sur une plage de paramètres correspondante. Ces changements commencent généralement à la puberté ou peu de temps après, et certaines compétences continuent de se développer à l’adolescence. La croissance physique est énorme en termes de taille, de poids et de redistribution des graisses et des muscles.