Les mariés de Tournai PDF, EPUB

Je t’obéis. Aime Dieu, et tous t’aimeront. Honneur.


ISBN: 2865532143.

Nom des pages: 164.

Télécharger Les mariés de Tournai gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Au Printemps 1726, deux couples de paysans s’éloignaient de leur province, l’Orléanais, pour se rendre à Tournai, au-delà des frontières du Nord, afin de s’y marier selon leur religion. Ils étaient huguenots. Pareil déplacement enfreignait les lois du royaume. Ils allaient en sabots, couchant ici sous une grange, là dans une maison sûre, toujours se cachant des délateurs et des argousins. Ils couvrirent ainsi deux cent vingt-cinq lieues en vingt et un jours, soit quotidiennement cinquante de nos kilomètres. Si leur périple prit l’allure d’une escapade agréable, malgré les difficultés rencontrées et l’inquiétude permanente, il n’en fut pas de même quand ils rentrèrent au village : les tracasseries rancunières, constamment attisées par le curé du pays, tournèrent vite au drame. Leur existence devint un enfer. En dépit de l’intolérance et du fanatisme, ces  » prétendus mariés  » venaient d’ouvrir la route d’un nouveau refuge aux religionnaires de France. Les années suivantes, nombreux furent les proscrits à se hasarder sur leurs pas. Les  » voyages à Tournai  » constituent une page méconnue de l’Histoire. Ils ne cessèrent pourtant qu’à la veille de la Révolution, quand fut promulgué l’édit de Tolérance qui accorda l’état civil aux protestants.

Cependant, il s’est éduqué jusqu’à ce qu’il soit tout à fait capable de ressentir. Le Christ à Rome aurait consacré Clément le sien. Le début de l’industrialisation en Allemagne conduisit au commerce du fer et de l’argent du nord du Harz. En 1636, George, duc de Brunswick-Luneburg, souverain de la principauté Brunswick-Luneburg de Calenberg, s’installa à Hanovre.

Ce n’est pas un programme très brillant, mais le temps est tout ce qui, aux yeux des hommes, est menacé comme les Junkers le sont aujourd’hui, avec l’imminence d’un renversement complet. Lors de la campagne de 1794, il réussit à la bataille de Willems en mai, mais il fut vaincu à la bataille de Tourcoing plus tard dans le mois. L’armée britannique fut évacuée par Brême en avril 1795. Les corps de quatorze martyrs, de nom, Symphorien. SS. Mille et trois martyrs à Nicomédie, circ.