Les Orphelins de la Shoah. Les Maisons de l’espoir (1944-1960) PDF, EPUB

Le manque de pouvoir n’était pas non plus limité aux décisions familiales.


ISBN: 2251380469.

Nom des pages: 241.

Télécharger Les Orphelins de la Shoah. Les Maisons de l’espoir (1944-1960) gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Au lendemain de la guerre, les organisations juives se retrouvent face au désarroi de nombreux orphelins, fils et filles de déportés juifs, la plupart d’origine étrangère. Diverses associations, actives depuis l’entre-deux guerres, mettent en place des structures afin de les recueillir, de leur donner une éducation et une formation pratique, de leur offrir une émancipation. Ceci avec l’aide financière de l’État, mais surtout de la diaspora américaine (en particulier Le Joint ), et aussi, dès sa création, de l’État d’Israël. On comptera environ 50 de ces maisons d’accueil pour environ 3000 orphelins.

C’est l’histoire de ces « maisons de l’espoir », très différentes selon leur idéologie (des traditionalistes aux socialistes révolutionnaires) et de ces enfants, que Katy Hazan se propose de raconter. Œuvre de vie, ces maisons furent un formidable défi à la Shoah: défi relevé dans le souci de ne pas laisser ces enfants aux soins de l’Assistance publique, défi humain contre la mort, utopie créatrice et positive dans une après-guerre plus que morose.

Par leur existence, ces collectivités posent une question, fil conducteur de ce travail: que signifie être juif après la Shoah, à une époque où le modèle intégrateur républicain reprend toute sa place, sinon sa légitimité, tout en affirmant fermer la parenthèse malheureuse de Vichy? Comment, dans cet immédiat après-guerre, la question identitaire se pose-t-elle à travers la prise en charge des enfants?

Dans ce travail original, Katy Hazan allie la rigueur de l’historienne à un travail de mémoire et de « proximité » d’une grande densité émotionnelle. Étudiant les conditions d’émergence de ces maisons de l’espoir, elle a réuni, en recoupant des informations éparpillées et lacunaires, une centaine de témoignages, sous forme d’entretiens: ils permettent de rendre compte, de manière extrêmement vivante, de ces lieux de vie, avec leurs ambiguïtés, leurs échecs, leurs réussites.

Docteur en histoire, Katy Hazan est membre du comité de rédaction de la revue Archives juives.

Nous devrions enseigner aux enfants comment utiliser des ordinateurs et leur écrire des programmes à un plus jeune âge, afin que cela devienne une nature de seconde main, cela augmentera considérablement la productivité dans le monde entier. De plus, en 1956, ce n’est pas une chaîne causale que Jules Isaac a établie mais «une chaîne de chagrin presque ininterrompue depuis ces lointains jours du VIIe siècle jusqu’à nos jours et dans le cas Finaly». Au début des années 1970 Coolidge a commencé une amitié étroite avec l’artiste Philip Guston.

Ortiz considère son travail comme celui de la récupération, de la revitalisation et de la démystification du langage pour permettre aux autochtones de «naître comme nous sommes dans la réalité à laquelle nous sommes confrontés» (27). Ses poèmes rejettent la foi traditionnelle et défient l’idée du christianisme orthodoxe d’une divinité fixe et inchangée. Il a reçu un prix du National Book Critics Circle (1987) pour sa deuxième collection, Wild Gratitude (1986). Tout en présentant l’évaluation de Miniver de sa situation, le poème ne fournit aucun support pour son opinion; au contraire, cela mine le faux sens du martyre de Miniver avec une diction exagérée et une répétition excessive.