Les services d’intérêt économique général et le marché intérieur : régimes nationaux et cadre juridique européen PDF, EPUB

Sur la conception originale de la nécessité d’une réglementation des marchés des valeurs mobilières, voir AA Berle et GC Means, La société moderne et la propriété privée (1932), partie III.


ISBN: 2365170021.

Nom des pages: 165.

Télécharger Les services d’intérêt économique général et le marché intérieur : régimes nationaux et cadre juridique européen gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Apparu discrètement dans le Traité de Rome, le concept de «Service d’intérêt économique général» (SIEG) n’a pris toute sa place dans le droit communautaire qu’avec le Traité de Lisbonne et son Protocole 26.

Dans l’intervalle, la Commission européenne, s’appuyant sur la jurisprudence de la Cour de Justice, avait développé un corps de doctrine s’efforçant d’articuler le principe de subsidiarité – chaque état membre organise ses «services publics» et définit leurs tâches comme il l’entend – avec les impératif de la concurrence, désormais compétence exclusive de l’Union, dans un marché unique. Les services des entreprises publiques, quel que soit leur statut, sont en effet de plus en plus souvent prestés à travers les frontières, alors qu’états et collectivités territoriales sont parfois tentés d’ignorer cette évolution et de continuer à privilégier leurs propres «acteurs» nationaux ou territoriaux.

Il était grand temps qu’un Colloque scientifique fiasse le point avec les meilleurs spécialistes, tant en droit communautaire qu’en droit comparé, sur un secteur d’activité aussi important : des membres de la Cour de Justice, des hauts fonctionnaires de la Commission, des professeurs, des avocats et des juristes d’entreprise ont ainsi confronté leurs vues.

Le Conseil d’état, conscient de l’intérêt du sujet, a bien voulu accueillir ce Colloque, organisé par la Société de législation comparée, et dont les Actes contribueront certainement à la réflexion en cours à Bruxelles et dans les capitales européennes sur l’avenir de la concession de services.

L’application du droit de l’UE est contrôlée conformément au traité CE et régulièrement réexaminée pour tenir compte des nouvelles réalités. Mais en télémédecine, le prestataire de services ne se déplace pas vers un autre pays d’accueil, par conséquent, seules les conditions requises de son pays d’origine (c’est-à-dire, où il se trouve) s’appliquent. Ce livre traite de l’impact des accords internationaux de commerce et d’investissement sur les services publics et du rôle que ces services jouent dans les relations extérieures de l’UE.

En effet, la Commission a constaté que cette facilité de liquidité était fournie aux conditions du marché et ne constituait donc pas une aide d’État. En vertu de l’article 153 (1), l’UE peut utiliser la procédure de la législation ordinaire sur une liste de domaines du droit du travail. Par exemple, il est sceptique quant aux affirmations sur la décarbonisation au motif que le soutien au CHP pourrait faire obstacle à l’investissement dans d’autres technologies à faible émission de carbone; et il s’interroge sur la sécurité de l’approvisionnement au motif que les préoccupations les plus immédiates quant à l’adéquation de la capacité de production d’électricité du Royaume-Uni sont liées à la décennie actuelle et non aux années 2020 lorsque le HPC serait mis en service. A l’origine, le rapport Ohlin de 1956 recommandait que les normes du travail n’aient pas besoin d’être harmonisées, bien qu’un principe général d’antidiscrimination entre les hommes et les femmes ait été inclus dans les premiers traités.