Nouvelles Questions Féministes, Volume 30 N° 1, 2011 : La production d’enfants PDF, EPUB

Cela nécessite de s’appuyer sur les compréhensions inuites de l’enfant, qui diffèrent de celles décrites dans le DAP (Briggs 1998, Williamson-Bathory 2011).


ISBN: 288901052X.

Nom des pages: 264.

Télécharger Nouvelles Questions Féministes, Volume 30 N° 1, 2011 : La production d’enfants gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Il y a une certaine ambivalence, voire de la méfiance, chez les féministes radicales face à la question des enfants, et ceci pour de bonnes raisons : d’une part, la production d’enfants est l’obstacle principal à l’égalité entre les sexes; d’autre part, la maternité a été historiquement construite comme étant incompatible avec la participation à la sphère publique, renvoyant ainsi les femmes au privé. Par ailleurs, tant les positions essentialiste que celles du sens commun, font de la maternité leur argument massue, à la fois preuve de l’existence d’une différence biologique entre les femmes et les hommes à l’avantage des premières, et justification du maintien de leur situation spécifique complémentaire dans l’ordre hétérosexuel existant.

Cette méfiance légitime des féministes radicales a eu pour conséquence un relatif désengagement de la réflexion critique sur la maternité et, plus généralement, sur la production d’enfant, laissant ainsi le champ libre à des débats peu pertinents. Relevons la vulgate psy sur la prétendue crise d’identité des femmes déchirées entre désir d’enfant et aspirations professionnelles; le sempiternel discours de la « conciliation travail – famille » qui incomberait aux seules femmes; des considérations quasi-réactionnaires sur le pouvoir abusif des femmes, capables d’infliger ou de refuser une paternité aux hommes, de monopoliser le pouvoir sur les enfants en cas de divorce, qui sont autant de manières d’occulter le travail fourni par les femmes dans cette fonction maternelle et les limites très concrètes que celle-ci impose à leur autonomie. On pense aussi au soi-disant irrépressible désir d’enfants chez ces dernières, que les différentes méthodes de procréation assistée et autres adoptions se chargeraient de combler.

Ces thèmes ressassés appellent selon nous de nouvelles problématisations de la part des féministes, en regard des contextes familiaux et professionnels actuels. A titre d’exemple, la revendication du « choix » d’avoir ou non des enfants pourrait être réactualisée. Alors que le féminisme des années 1970, avec le slogan « un enfant si je veux quand je veux », a mis fin à l’idée de la maternité comme destin, ce message reçoit une réception mitigée. Si le contrôle de la fécondité est un droit acquis – quoique la vigilance à ce propos soit de mise – l’identité féminine semble toujours et encore dépendre de la maternité, alors que l’identité masculine reste, elle, indépendante du statut paternel. Or, les conditions de réalisation du projet d’enfant sont toujours plus difficiles à réunir; on n’évoquera pas ici la question récurrente du « partage » des tâches entre les sexes, mais surtout le fait que notre société continue de considérer la question de la production d’enfants, et finalement de son propre devenir, comme relevant centralement de la sphère privée et dépendant des rapports de pouvoir intra-familiaux encore largement défavorables aux femmes.

TABLE DES MATIÈRES

ÉDITO
° « Produire des enfants » aujourd’hui : un défi pour l’analyse féministe (Anne-Françoise Praz, Marianne Modak, Françoise Messant)

GRAND ANGLE
° Les maternités dites tardives en France : enjeu de santé publique ou dissidence sociale ? (Laure Moguérou, Nathalie Bajos, Michèle Ferrand, Henri Leridon)
° N’est pas mère qui veut. 
Le paradoxe de l’adoption internationale (Fenneke Reysoo, Pien Bos)
° L’injonction à l’homoparentalité, cache-sexe de l’éros lesbien (Hélène Joly)
° Du désir de procréer : des cultures plus naturalistes que la Nature ? (Priscille Touraille)

CHAMP LIBRE
° Maternité et rapports intergénérationnels en Suisse : un essai d’économie féministe (Mascha Madörin)
° À la mémoire de Michèle Causse, une grande figure du lesbianisme politique (Françoise Armengaud)



PARCOURS
° Entretien avec Karine Clerc, travailleuse sociale de proximité (Marianne Modak, Françoise Messant)

COMPTES RENDUS

° Florence Degavre, Martine Chaponnière, Mélanie Jouitteau, Bérengère Marques-Pereira, Françoise Messant-Laurent, Christine Delphy

COLLECTIFS
° « Olympe » 
Cahier féministe politique suisse alémanique - 
Feministische Arbeitshefte zur Politik

Le but de ce volume n’est pas de revendiquer une place dans le canon de l’histoire de l’art pour la bande dessinée, ni de critiquer simplement le système qui a placé les bandes dessinées en dehors de ce canon. La crise et la récession subséquente ont endommagé l’industrie minière dans son ensemble, et les pierres de couleur n’ont pas fait exception. C’est le premier document à énoncer ces droits fondamentaux, et c’est la base de nombreux cadres et lois subséquents.

L’équipe «Family Edge» de UC-Berkeley offre des services de garde d’enfants et de secours d’urgence de haute qualité, des camps d’été, des congés scolaires et des postdocs de rentrée et charge les comités d’ignorer les lacunes familiales dans les CV. Ils pensent que l’évolution de la pratique médicale par une décision légale n’est pas idéale et aimeraient voir plus de données collectées sur des résultats tels que la qualité de vie et la fonction sexuelle pour décider du meilleur plan d’action pour les personnes atteintes de DSD. faire. Perspect Psychol Sci, sous presse. ? Sher M (2006) Les couples à double carrière: problème d’opportunité. American Journal of Orthopsychiatry, 74, n ° 4, 467-479.