Opérations Spéciales : 20 Ans de Guerres Secrètes PDF, EPUB

On ne sait pas combien de temps le Pentagone pourra continuer à refuser toute information officielle, surtout s’il y a une quelconque suggestion que les troupes américaines étaient en danger sans un soutien adéquat.


ISBN: 2915243174.

Nom des pages: 137.

Télécharger Opérations Spéciales : 20 Ans de Guerres Secrètes gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

C’était l’élite de l’élite. En 1943, le Commandement suprême interallié recrute des volontaires parachutistes, britanniques, américains et français, pour l’épisode le moins connu de la Seconde Guerre mondiale : l’opération Jedburgh. Triés sur le volet, formés à toutes les techniques de la guerre non conventionnelle, ces 300 commandos Jedburghs, précurseurs des forces spéciales contemporaines, sont parachutés par équipes de trois sur l’Europe occupée en été 1944. Parmi eux, Jean Sassi, un jeune Corse, déjà vétéran de la campagne de France et des Corps francs d’Afrique. Un engagement qui va le conduire des maquis du Vercors aux jungles du Laos, contre les Allemands, puis contre les Japonais. Officier instructeur du 11e Choc, il sera envoyé en Indochine pour commander les Hmongs du Laos, guérilleros anti-Viêt-minh et pro-français, au sein du GCMA (Groupement de commandos mixtes aéroportés). Avec eux, il tentera en vain de sauver Diên Bien Phu, contre l’avis de l’état-major, qui se méfie de ce seigneur de la guerre, trop pur, trop dur. Après l’Indochine, ce sera l’Algérie, où l’attendent d’autres déceptions, d’autres trahisons. Pendant des années, cet homme de l’ombre choisit de se taire, fidèle à la loi du silence des Jedburghs. Quelques mois avant sa mort, il décide finalement de raconter l’extraordinaire aventure que fut sa vie. Pour ses camarades tombés là-bas, dans les maquis alpins, dans les sables du bled, dans les forêts d’Asie. Et pour les Hmongs qui poursuivent leur combat anticommuniste au Laos, oubliés de tous.

Les auteurs

Né en 1917, le colonel Jean Sassi était commandeur de la Légion d’honneur et décoré de treize titres de guerre, dont cinq étrangers. Ex-commando des Jedburghs et de la Force 136 en Extrême-Orient, président d’honneur de l’Association nationale des anciens du 11e Choc, chef de maquis autochtones en Indochine, le colonel Sassi était un spécialiste incontesté de la guerre contre-révolutionnaire et non orthodoxe. Quelques mois avant sa mort, il s’est confié dans cet ouvrage à Jean-Louis Tremblais, grand reporter au Figaro Magazine.

«Le colonel Sassi, une haute et noble figure de notre génération de Soldats, sait mieux que quiconque ce que furent nos aventures et nos drames.»
– Hélie de Saint Marc –

L’assaut était en cours à 2h du matin (23H00 GMT) mais des combats ont eu lieu sur les plages et les hélicoptères qui ont bombardé les positions d’Al Shabaab alors que les combats se poursuivaient tout au long de la journée. Un communiqué du gouvernement disait: « Le cabinet demande au gouvernement américain de donner une explication claire sur l’attaque que ses avions ont menée contre les forces Galmudug. » Meredith a été cru blessé et plus tard retrouvé mort dans une position assise appuyée contre une touffe de bambou à environ 100 mètres au nord-ouest du monastère.

Voir lettre, Hugh Cumming à INR to State, 2 septembre 1959, dossier 1.1.1, Bureau des affaires de l’Extrême-Orient, Bureau des affaires de l’Asie du Sud-Est, Cambodia Files 1958-60, encadré 4, RG 59, USNA. Une fois qu’il a fini en France, Caïn s’est porté volontaire pour des opérations en Extrême-Orient. Les attaques terroristes en Afrique subsaharienne ont explosé au cours de la dernière décennie. Depuis septembre de cette année, 36 nouveaux groupes terroristes ont vu le jour, y compris de multiples franchises d’Al-Qaïda, des ramifications et des alliés.