Rapport annuel sur les Principes directeurs de l’OCDE à l’intention des entreprises multinationales 2007 : La responsabilité des entreprises dans le secteur financier: Edition 2007 PDF, EPUB

Bowen de 1953, intitulé Responsabilité sociale de l’homme d’affaires (CARROL, 1999 apud BARBOSA; LEMME, 2007).


ISBN: 9264039384.

Nom des pages: 254.

Télécharger Rapport annuel sur les Principes directeurs de l’OCDE à l’intention des entreprises multinationales 2007 : La responsabilité des entreprises dans le secteur financier: Edition 2007 gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Ces Principes directeurs de l’OCDE à l’intention des entreprises multinationales sont des recommandations à l’intention des entreprises multinationales sur la conduite de leurs activités dans des domaines comme le travail, l’environnement, la protection des consommateurs et la lutte contre la corruption. Ces recommandations émanent des gouvernements qui ont souscrit aux Principes directeurs et se sont ainsi engagés à les faire respecter, même si elles n’ont pas un caractère contraignant. Ce rapport annuel dresse un état des mesures prises entre juin 2005 et juin 2006 par les 39 gouvernements adhérents pour renforcer la contribution des Principes directeurs à un meilleur fonctionnement de l’économie mondiale. Cette édition analyse en particulier, la responsabilité des entreprises et le secteur financier.

Plus de 1000 signataires font rapport dans le cadre de reporting depuis son lancement en 2013. La Commission a souhaité que la nouvelle directive sur les émissions industrielles (IED) remanie sept directives existantes relatives aux émissions industrielles en un seul instrument législatif clair et cohérent. Il oblige les exploitants d’installations qui entreprennent des activités spécifiées à l’annexe 1 à faire rapport sur les émissions et les substances spécifiques.

15 mai 2011. Accessible à:. Accédé le 1er juillet 2011. La section économique du G3 est segmentée en «performance économique», «présence sur le marché» et «impacts économiques indirects». Sur les 20 secteurs restants, neuf sont représentés dans cette étude. Son classement annuel des niveaux de durabilité des entreprises est basé sur l’évaluation par 18 000 consommateurs de plus de 500 marques scandinaves.