Renseignement, médias et démocratie PDF, EPUB

RS: Mais ils ne font pas vraiment un autre argument, je pense, qui a plus d’attrait, c’est que toute la technologie a changé.


ISBN: 2729852093.

Nom des pages: 166.

Télécharger Renseignement, médias et démocratie gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Depuis les attentats du 11 septembre 2001. le renseignement joue un rôle déterminant pour la sécurité des États car il est le principal moyen de lutte contre le terrorisme. En conséquence, dans la plupart des pays occidentaux, les moyens attribués aux services ont été considérablement renforcés, illustration de la considération nouvelle que leur accordent les gouvernants. Mais alors même qu’ils bénéficient d’un renforcement de leurs effectifs et de leurs budgets. les services sont confrontés à un défi nouveau : celui de la gouvernance. En effet, il n’est plus aujourd’hui concevable pour nos contemporains que des organisations oeuvrant dans l’ombre ne rendent de comptes à personne : l’opacité de leurs activités tend à inquiéter davantage qu’elle ne rassure. Au cours de la dernière décennie. les États de droit ont mis en place des dispositifs permettant de contrôler tout ou partie des activites des services de renseignement. afin de garantir aux citoyens le respect des normes démocratiques. Cela s’avère d’autant plus nécessaire que l’utilisation des services par certains gouvernements occidentaux – États-Unis et Royaume-Uni a conduit. depuis 2002. à des manipulations outrancières, sans que les membres des agences se soient opposés avec beaucoup d’énergie à leurs autorités. Dans l’esprit du citoyen moderne. la transparence ne saurait être complète sans une politique de communication adéquate, car les agences de renseignement sont. depuis le 11 septembre 2001, un sujet d’intérêt et de débat public. Cette médiatisation accrue conduit les services à sortir de la sphère du secret et à développer une véritable communication. afin d’expliquer leur vocation et le bien-fondé de leurs actions à l’opinion publique. Transparence, contrôle parlementaire, communication, médiatisation : c’est à une véritable révolution copernicienne que sont confrontées les agences de renseignement modernes, alors même qu’il leur est demandé de redoubler d’efforts dans la guerre secrète sans merci qui les oppose quotidiennement au terrorisme islamiste.

De plus, en utilisant des bots, les pirates informatiques peuvent lancer des publicités sur les attaques et partager des informations erronées afin de nuire à leurs adversaires ou de créer la peur de supprimer la participation aux manifestations ou aux élections. Désireux de paraître plus puissants qu’ils ne le sont, les Russes le considéreraient comme un succès si vous remettiez en question la véracité de vos sources d’informations, sachant que Moscou pourrait se cacher dans votre flux Facebook ou Twitter. Mais, encore une fois, les campagnes électorales dans les démocraties, et même dans la politique mondiale, vont changer quand il y a des milliards d’utilisateurs sur des réseaux qui existent depuis moins d’une décennie.

Si des fonds fédéraux ont été utilisés, où ont-ils été affectés et dans quel but? Cela pourrait aider à démystifier les mensonges connus, comme l’article infâme qui prétendait faussement que le pape avait endossé Trump. La semaine dernière, un mémorandum républicain alléguant que la surveillance du FBI abusait des manchettes dominantes, et aujourd’hui, le House Intelligence Committee devrait voter sur la possibilité de rendre public un contre-mémoire démocratique. Il implique l’exécution de soi-disant algorithmes d’apprentissage en profondeur sur les données du moteur de recherche recueillies sur ses utilisateurs.