Robespierre – La probité révoltante PDF, EPUB

Un: comme elle, tu m’as donné de bons conseils, mais l’amour est plus fort que la raison.


ISBN: 2701183782.

Nom des pages: 180.

Télécharger Robespierre – La probité révoltante gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

« Je suis fait pour combattre le crime, non pour le gouverner », s exclamait Maximilien Robespierre à la barre de la Convention la veille de sa chute, le 8 thermidor an II : la formule est caractéristique de sa passion et de son emphase. Elle fait partie de l abondant florilège qui alimente aussi bien les critiques contre le tribun intolérant que les louanges envers l homme politique intègre. Tellement intègre d ailleurs, qu il finit par agacer le Danton imaginé par Georg Büchner, qui lui lance : « Robespierre, tu es d une probité révoltante ». Instigateur des horreurs perpétrées sous la « Terreur », homme d État rigide, implacable et déshumanisé pour les uns ; héros et héraut des droits de l homme, dirigeant incorruptible, bouc émissaire pour les autres (moins nombreux cependant) : admirateurs ou contempteurs, rares sont les indifférents lorsque l on évoque la figure de Robespierre.
La Révolution française a transformé des anonymes en figures de premier plan. Robespierre est l un de ces anonymes brusquement devenus célèbres. Comment un banal avocat d Arras, promis à une traditionnelle carrière locale, s est-il trouvé propulsé en quelques mois à l avant-scène de l actualité ? Comment a-t-il pu concentrer sur sa personne une bonne partie du ressentiment contre ce que l on a appelé la Terreur ?
Pour répondre à ces questions, Cécile Obligi a choisi de donner la parole au principal intéressé : Robespierre lui-même. Elle nous fait ainsi découvrir ou redécouvrir un orateur de grande classe et un penseur politique important, que la légende noire a fait oublier trop longtemps.

Filipo Buonarrotti, jeune homme à l’époque de la Révolution, était un protégé de Robespierre; et plus tard est devenu un disciple de Gracchus Babeuf dans le « Conspiracy for Equality » de 1796 (Buonarroti, 2009). C’est un visionnaire étrange (mais il n’est rien de pire) qui s’imagine qu’une partie quelconque de notre constitution, quel que soit le droit de primogéniture qu’elle revendique, ou tout ce que les astrologues peuvent déduire de son horoscope, peut survivre aux autres. Je permets que, dans les transactions avec un ennemi, un ministre puisse, et doit souvent, varier ses exigences avec le jour, peut-être avec l’heure.

Quelles luttes, quelles haines, quelles effusions de sang avaient été épargnées si elles avaient abandonné la dîme et laissé le paiement de leurs salaires à la nation ou à leurs paroissiens. Il ne fit qu’un, gravissant seul les marches: une silhouette frêle en bleu ciel. Heureusement mille circonstances ont poussé les masses à se révolter. Les chefs gothiques et autres se donnèrent le nom de patriciens romains et, plus tard, l’Empire romain fut restauré.