Syndicats et associations: Concurrence ou complémentarité ? PDF, EPUB

Ainsi, plus il est facile de démontrer les avantages commerciaux et plus grande est la probabilité d’établir un arrangement commercial favorable.


ISBN: B014D9IK1Y.

Nom des pages: 200.

Télécharger Syndicats et associations: Concurrence ou complémentarité ? gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Les syndicats sont et demeurent des associations dans la large acceptiondu terme. Ils émergent et se développent dans l’espace du travail où préexistent nombre d’associations, d’initiatives et d’intitulés divers. Syndicats et associations remplissent de surcroît, souvent, les mêmes fonctions et nourrissent, parfois, des objectifs similaires. L’ouvrage qui rassemble des contributions émanant d’historiens, de sociologues et de politistes s’essaie à analyser la diversité des relations qui se sont nouées durant plus d’un siècle entre ces modes d’agrégation sociale ; lalégislation, les politiques publiques, les formes prises par les structures étatiques et la traditions de subsidiarité dans la politique sociale influent fondamentalement sur le rapport que l’État entretient avec les syndicats et les associations et, du même fait, sur les relations que ces deux types d’organisations entretiennent. L’explosion associative et la dépréciation de la forme syndicale restaurent des rapports de concurrence. Les redéfinitions du politiqueà l’oeuvre dessinent, toutefois, simultanément, des espaces d’alliances redéfinis.

En août 2011 par exemple, avant l’élection présidentielle, dix confédérations et syndicats centraux, sept fédérations et quinze syndicats nationaux ont publié ensemble une liste de conditions pour la promotion de la démocratie et des droits de l’homme. Politiques et plans d’action de l’Union pour lutter contre le travail des enfants. La reconstruction du marché de Koulouloun à Douala a été réalisée sur l’autofinancement de l’Association des commerçants et vendeurs ambulants du Cameroun (ACSCAM) pour un montant de 350 millions de FCFA en 2001, preuve de la capacité des commerçants à contribuer à la gestion du marché .

Mais c’est encore mieux en phase avec la thèse de la glocalisation car son regard sur le global et le local est plus équilibré. Protection sociale, réglementation du marché des produits, formation. Tous les concombres, poivrons et tomates hollandais sont produits sous verre, ce qui est une condition sine qua non de la productivité élevée des terres. Les producteurs interviewés insistent sur le fait qu’ils sont tous mieux lotis avec la coopération que sans, même s’ils sont simultanément concurrents («Ce n’est que grâce à la coopération que nous pouvons rester compétitifs sur les marchés mondiaux»).